Les karsts du Chicard

Les Récifs du Chicard, entre Yport et Vaucottes.
Un lieu sauvage, peu parcouru, des falaises de craie.
Une stratigraphie complexe.
Mais de beaux exemples de développement karstique :
1) Développement vertical sous forme de puits de dissolution avec remplissage et effondrement de loess et d’argile à silex. La datation des roches continentales du remplissage ne peut pas se faire à l’oeil nu; seules des techniques particulières la permettraient (pollens, radioisotopes, racémisation des acides aminés..).
2) Développement horizontal sous forme de galeries, par blocage de l’écoulement sur des horizons stratigraphiques imperméables (ici un hardground, ailleurs un silex ou un sheet-flint, cf. certains articles récents).
Et un exemple de puits de dissolution évidé recoupé obliquement par la falaise.

Une zone sensible à l’éboulement

Jamais deux sans trois, dit l’adage.
Vous connaissez sans doute la falaise d’amont du Tilleul et le trou de serrure de la Pointe de La Courtine. Cette falaise a connu assez récemment deux éboulements successifs. Les éboulis qui barraient la plage sont en voie de résorption.

Au Sud de La Courtine, les couches du Coniacien inférieur recouvrent de manière presque horizontale les monticules et cuvettes du Turonien supérieur. Un slumping spectaculaire affecte les couches du Turonien supérieur, lequel a été décrit et figuré par Pierre Juignet depuis plusieurs dizaines d’années. Ce slumping, avec ses couches tordues, représente un défaut mécanique que les infiltrations ont eu tôt fait de miner et de karstifier.

Le cliché montre l’évidement progressif de la craie au ciel et à la base. Des fissures de décompression apparaissent en pelures d’oignon autour de la cavité.
L’état de fragilité de cet ensemble laisse présager un futur éboulement.

Le Cénomanien du littoral normand

La succession lithologique du Cénomanien du littoral, issue d’une présentation faite le 9 mai 2023 (150 ème anniversaire de la S.G.N.A.M.H.). Le contenu paléontologique a fait l’objet d’une autre présentation réalisée par N. Cottard et J. Girard.

Eboulements à Ault

A la fin du mois de mars 2023, la falaise au SW d’Ault a subi plusieurs éboulements, localisés principalement en face de la rue Mariage, du boulevard circulaire et du blockhaus en bord de falaise.
Une partie de ce dernier est aujourd’hui en surplomb. Sa chute pourrait entraîner des dommages aux maisons situées à proximité.
La presse (francetvinfo, France 3, TF1, site municipal d’Ault) a relaté ces événements.
Cette falaise est entièrement coniacienne, avec les premiers Micraster de cet âge situés à la base (visite du 11 février). L’éboulement a affecté toute la hauteur.

La base de la falaise, avant les éboulements