Archives de catégorie : cénomanien

TrouAuChien_117

Franchissement du Trou-au-Chien par coefficient 117

Le 29 septembre 2015, la lune à son périgée (super-lune éclipsée) eclipse et marée d’équinoxe ont allié leurs effets pour produire un marnage presque aussi exceptionnel que le 119 vécu plus tôt dans l’année.
Ce soir là, on pouvait donc franchir toutes les portes qui gardent le Cap Fagnet, mais surtout la plus inviolable, le Trou-au-Chien.
Pas facile quand même, car le lapié accidenté, couvert de laminaires glissants, ne s’aborde qu’avec prudence.
Le Trou-au-Chien est en fait une double porte taillée dans les craies noduleuses de la base du Turonien. Sous ces arches, les courants ont affouillé la craie et il subsiste, à basse mer, une flaque résiduelle qu’on ne peut franchir qu’avec des waders. On peut néanmoins stationner sous le surplomb entre les arches.

Photosphères du Trou-au-Chien : dessousdevant – devant