Eboulement_Varengeville

Eboulement du 14 août 2015 à Varengeville

Vers 15h, le 14 août 2015, dans les falaises de Varengeville, s’est produit un éboulement. La presse écrite (*) et télévisée (*) nationale en a rendu compte car il a fait une victime.

Capture d'écran du J.T.de 13h le 15 août 2015
Capture d’écran du J.T.de 13h le 15 août 2015

Au moment de l’éboulement, la mer descendait depuis plus de 2 heures (coefficient 81).
Le corps de l’homme n’a été retrouvé que le lendemain matin, sur la plage du territoire d’Hautot (dérive littorale vers l’Est). On suppose que la mer l’a dégagé de l’éboulis au cours de la marée haute de la nuit.
Selon Y. Lepage, la seule référence dans la presse de cas mortels liés à des éboulements des falaises de craie remonte à septembre 1905.
L’éboulement intéresse toute la hauteur de la falaise dans les craies du Santonien supérieur et du Campanien inférieur. Ces craies sont globalement tendres et comportent peu de silex et aucun hard-ground. Ceci expliquerait l’absence de gros blocs dans l’éboulis.
Les formations tertiaires qui couronnent la craie en cet endroit glissent. Elles sont entraînées par le ruissellement et recouvrent la falaise  d’un manteau continu. Remarquer que l’arrachement frais commence déjà à être saupoudré par ces coulis.