cone_gelifracts

Station du cône à gélifracts du Chien Intrépide

Cones de travertin fossilisant les gélifracts
Cones de travertin fossilisant les gélifracts
cone gélifracts
Cône à gélifracts du Chien Intrépide

Ce dispositif a été décrit par J. Rodet (1990) au lieu-dit le Chien Intrépide. On y note plusieurs horizons pentés à 35-35° à gélifracts cimentés par des tufs. Ces dépôts reposent sur des galets cimentés de la même manière.
Les galets représentent le haut de plage d’un paléo-rivage, antérieur à la période de dépôt des gélifracts.
Cette plage d’altitude actuelle +5 m est interprétée comme d’âge éémien (supérieur ou égal à 70 000 ans). C’est en effet l’épisode climatique le plus récent dont le niveau eustatique soit situé en altitude positive. Après la régression weichsélienne, se déposent les gélifracts engendrés par des alternances de gel-dégel.
Une fontaine karstique vient finalement cimenter l’ensemble.


Afficher Cône à gélifracts du Chien Intrépide sur une carte plus grande

Retour au début de l’excursion

Laisser un commentaire