Vaudieu_Shoreham

La marne Shoreham 2

Ce mince niveau marneux (3 à 4 cm d’épaisseur) apparaît au sein d’une couche de craie franche, d’épaisseur un peu plus forte que les couches environnantes.
C’est un événement bien identifié de part et d’autre de la Manche.
Dans les falaises entre le Trou-à-la-Mine et le Fond d’Etigue, c’est un marqueur important, presque constamment visible.
Cette marne est associée à un silex noir sous-jacent, épais d’une vingtaine de centimètres, aux bords francs : le silex Shoreham.
En regardant attentivement ce silex, on constate qu’il est fréquemment tronçonné, avec un boudinage qui affecte l’extrémité des tronçons. Cela fait ressembler parfois le niveau à un accolement d’oreillers.
En d’autres cas, la section est prismatique, rectangulaire et l’axe du rectangle peut être basculé, oblique par rapport à l’horizontale.
L’ impression est forte d’attribuer ces phénomènes à une secousse sismique.

Shoreham
La marne Shoreham superposée au silex Shoreham

Retour au début de l’excursion

Laisser un commentaire