bloc AS3146

Bloc AS31.46’E

Cet énorme bloc glissé et basculé correspond à la base du Cénomanien, sur une épaisseur d’une quinzaine de mètre. La photosphère suivante (manipulable et zoomable avec la souris) le situe dans son contexte.


Bloc AS3146 - vue de dessous
Bloc AS31.46 – vue de dessous

Le cliché de détail ci-dessous montre bien la série basale du Cénomanien.
Le HG Heuqueville n’apparaît pas, mais les silex gris mal stratifiés sont présents. Un niveau marneux (Poterie) soulignerait l’épisode érosif.
Un doublet de silex noirs est évident : il représenterait le niveau-repère St. Andrieux.
Au-dessous, les 4 niveaux de silex gris et noirs  peuvent être indifféremment stratifiés ou redistribués par des colonnes de paramoudras.

Bloc adjacent du précédent, avec un décalage vertical des niveaux stratigraphiques
Bloc adjacent du précédent, avec un décalage vertical des niveaux stratigraphiques
Bloc de Cénomanien inférieur
Le bloc des Ronces
Couche basale du Cénomanien, à galets verts et débris coquilliers - Terriers creusés dans la gaize
Tourtia : Couche basale du Cénomanien, à galets verts et débris coquilliers – Terriers creusés dans la gaize
Fossiles du lag basal
Fossiles du lag basal rhynchonelle : Cyclothyris compressa (dét. Y. Lepage), Rastellum carinatum, Pectinidé : Chlamys aspera (dét. Y. Lepage)
Base du Cénomanien - 1 mètre au niveau du pouce
Base du Cénomanien – 1 mètre au niveau du pouce – zone bioturbée et tourtia.
Gros plan sur l'éponge
Gros plan sur l’éponge Exanthesis (Plocosyphia) meandrina
Réseau polygonal de terriers (Thalassinoides) au sommet du niveau Epaville
Réseau polygonal de terriers (Thalassinoides) au sommet du niveau Epaville

Retour au début de l’excursion