Etretat_Amont_evolution

Reconstitution hypothétique de l’histoire récente du Massif d’Amont

voir également les travaux de J. Rodet
La Porte d’Amont est le plus avancé de tous les caps. Cette particularité résulte de plusieurs facteurs. Un de ceux-ci est la densité du karst d’introduction. La photo aérienne montre de belles indentations du trait de côte. C’est un peu comme si cette découpe avait été précédée par des perforations qui sont ici des racines de dissolution de la craie.
Des petites criques subcirculaires jouxtent le massif d’Amont. Le nom de Chaudron leur a été donné localement (ce nom de Chaudron apparaît indifféremment au N ou au S du massif). C’est l’érosion marine qui a trépané ces racines karstiques.

actuel
Etat actuel du Massif d’Amont (extrait Google Earth)
karst
Puits karstiques conditionnant le recul de la falaise
recul
Recul préférentiel lié à la morphologie karstique


Retour au début de l’excursion