megasilex_courtine

Les mégasilex de la Courtine

Ces silex, localement de forte épaisseur (jusqu’à 1 mètre), sont essentiellement représentés au SW de la Pointe de la Courtine (visibles lorsque le cordon de galets est bas). Ils se distinguent par leur irrégularité et leur structure interne (3 types de cristallisation). Leur positionnement sous les slumpings pourrait rendre compte de ces particularités :
A l’origine, ils seraient des niveaux de silex continus appartenant au Turonien supérieur (Flint Maximum, silex Lewes).
Sous l’effet de la surcharge instantanée et du cisaillement imposé par la masse slumpée, les silex seraient tronçonnés, boudinés et plissotés. Dans les vides ouverts dans les zones en extension, une silice secondaire peut recristalliser, c’est le silex clair à l’extérieur de la frange blanche (lui-même pouvant être encore décomposé en deux couleur).

Mégasilex de la Courtine, surlignés en rouge
Mégasilex de la Courtine, surlignés en rouge
Mégasilex montrant différentes colorations
Mégasilex montrant différentes colorations
Interprétation hypothétique de la formation des mégasilex
Interprétation hypothétique de la formation des mégasilex

Retour au début de l’excursion