marne_Fourquet

La marne Fourquet et le JBB7

base d’un épisode sismique ?

La marne Fourquet est une marne  « comme les autres », c’est-à-dire une marne grise à débris fossilifères qui constitue généralement la base des séquences décimétriques et qui fait place vers le haut à une craie blanche, dure, dans laquelle prend place un niveau de silex. Dans sa nature, rien ne semble la différencier des autres. Pourtant à la parcourir sur environ 400 mètres, vers la base de la falaise du Fourquet, on constate qu’elle forme une encoche prononcée, d’autant plus profonde que s’exerce l’action de la houle.
Cette marne se reconnaît bien de loin car :

  • elle est la première d’une série de 3 niveaux marneux qui précèdent un double niveau de silex noir (silex Fourquet);
  • elle débute un ensemble crayeux plus gris, d’environ 1,5 m d’épaisseur.

Cet ensemble de craie plus rêche et plus sombre caractérise, dans le Boulonnais et sur le littoral anglais, le niveau désigné comme le « Jukes Brown Bed 7 » ou en plus court JBB7.

Ensemble plus gris surmontant la marne Fourquet
Encoche profonde au niveau de la marne Fourquet – La Pointe Fourquet face SW

La particularité de cette marne s’observe de près. On choisira une zone moins excavée pour apprécier sa structure.

2 plans rapprochés sur la marne Fourquet

La marne et la craie encaissante sont traversées par des joints obliques, sécants sur la stratification. Les joints les plus continus sont faiblement ondulés et s’approchent de la stratification. D’autres joints plus redressés, plus irréguliers, plus courbes, relient ces joints principaux. La nature mécanique de ce réseau s’impose. Pourquoi est-il essentiellement cantonné sur une vingtaine de centimètres d’épaisseur ?

Extension des joints au-dessus de la marne Fourquet

En fait, sur certains affleurements, d’autres joints de même type s’observent entre la marne Fourquet et le silex Fourquet.
Par analogie avec les structures observées dans des étages supérieurs de la craie, il est vraisemblable d’interpréter ces réseaux de joints comme des fractures paléosismiques, générées par des ondes de surface. Par contre, aucun effet de dislocation, de liquéfaction ou de remise en suspension n’a été reconnu ici.

Après l’observation de la coupe du Cap Blanc-Nez dans le Boulonnais, il semblerait que les 3 niveaux marneux (dont la marne Fourquet constitue le premier) pourraient correspondre au triplet marneux précédant le Jukes-Brown Bed 7. Ils peuvent être aussi homologues des niveaux marneux qui précèdent le JBB7 dans la coupe de Campton Bay (île de Wight).

Retour à la coupe de la valleuse du Fourquet