Port_Antifer

La construction du port pétrolier d’Antifer

L’idée de la construction du port pétrolier d’Antifer remonte à la guerre des six jours et à la fermeture du canal de Suez. Les pétroliers devaient effectuer un détour par le cap de Bonne-Espérance pour se rendre du Moyen-Orient en Europe. Des super-tankers de 500 000 tonnes ou plus permettaient de minimiser les trajets.
La réouverture du Canal de Suez et l’abandon de la construction de tels géants des mers font que le Port d’Antifer est aujourd’hui sous utilisé.
Les travaux du port ont duré de 1972 à 1975. Voici quelques étapes de sa réalisation.
Ces photos ont été aimablement communiquées par la mairie de Saint-Jouin-Bruneval.

Plate-forme de forage - premières reconnaissances 13 avril 1972
Premiers aménagements de la valleuse des carrières 13 avril 1972
Premiers terrassements de la plate-forme 15 mai 1972
Excavation sur plusieurs niveaux
Aménagement de la route d'accès, 8 décembre 1972
Début de la digue - vue générale de la carrière 8 décembre 1972
La route et la digue d'essai - 19 octobre 1972
Avancée de la digue principale - 1974
Evolution du remblai, parc de fabrication des blocs de protection, construction du port de servitude, construction des réservoirs-tampons - 23 août 1974
Travaux presque achevés - construction des réservoirs de stockage - avril 1975
Travaux terminés - mise à quai d'un super-tanker avec le travail des abeilles

Retour à la page extraction de la craie