StJouin_panneau_sud

Le panneau Sud (coupe 38.86’N)

C’est un endroit privilégié pour observer le contact entre la gaize albienne (visible sur un mètre environ au-dessus du cordon de galets) et la craie glauconieuse du Cénomanien. Il s’opère selon une surface ravinante : la surface Octeville. Le panneau sud se situe à une trentaine de mètres d’un panneau nord. Ces deux panneaux sont décalés verticalement (faille invisible ou glissement relatif). Le raccord entre ces deux panneaux n’est pas évident de prime abord, il est conseillé de bien repérer le motif commun aux deux coupes constitué par la succession : boules pyrito-limonitiques, marne Epaville et marne Beaumesnil. Le panneau nord est affaissé relativement de plus de 3 mètres.

Panneau sud
Panneau sud

Depuis le haut, un niveau marneux assez épais, la marne Poterie, couronne un ensemble de silex à coeur noir, dénommé ici silex Heuqueville.
A Saint-Jouin, cet ensemble est moins épais que dans certaines coupes plus au Sud et mal accessible. Il surmonte une couche claire, constituée de craie faiblement glauconieuse. C’est la couche claire Tronquay surmontant les silex gris Brière.

Saint Jouin

Au-dessus de la surface de ravinement Octeville, la craie grossière remanie des galettes anguleuses de craie phosphatée.

 

La surface supérieure du HG Saint-Jouin (alias HG Bléville 1) est très irrégulière.
Remarquez la présence constante de galets pyriteux limonitisés dans la craie sus-jacente.

Retour au début de l’excursion