StValery_perreyW_Veules

A l’W du perrey de Veules

station A

La coupe géologique des falaises à l’W de Veules est facile car l’ensablement du bas estran assure une marche agréable. Deux points négatifs sont à prendre en compte :

  1. Si en basse saison le parking libre est généralement assuré, il n’en est pas de même en haute saison car la station balnéaire est très prisée du public. Dans ce cas, la municipalité aménage un parking temporaire en haut de la falaise ouest, à 300 m du blockhaus.
  2. L’horaire de marée est à considérer car le franchissement de la digue en épi peut se révéler rapidement difficile au début du flux.
perrey de Veules
Vue oblique de la falaise à l’W du perrey de Veules

La coupe débute au sommet des couches à silex du Santonien inférieur. Le pendage apparent des couches est orienté vers l’Est. Une partie de ce pendage est imputable à la tectonique et une autre partie à leur disposition sur le flanc ouest d’une cuvette sédimentaire très évasée.
Le premier niveau-repère que l’on peut toucher près du perrey est un hard-ground, le HG Ormelet, par ailleurs le seul hard-ground évident sur toute la hauteur de la falaise. En effet, le HG Frécotte (alias Barrois’ Sponge Bed 1 vraisemblablement) est peu net ici, alors qu’on connaît ses effets érosifs spectaculaires en d’autres endroits.

Santonien

Sous le HG Ormelet, on reconnaît une succession de niveaux-repères différenciés :

  1. HG Ormelet : faible épaisseur (environ 30 cm), coloration.
  2. Niveau de silex +1 banal.
  3. Joint Ormelet, net, faiblement ondulé.
  4. Niveau de silex Whitaker’s 3 », épais et tabulaire, s’interrompant par endroits.
  5. Fractures anastomosées dans la craie.
  6. Niveau de silex -1 repris par un ensemble de sheet-flints.
  7. Niveau de silex -2 à dédoublement caractéristique.

Cette succession garde les mêmes caractéristiques horizontalement sur plusieurs centaines de mètres.

Santonien

Retour au début de l’excursion