Barrois’_Sponge Bed

Le « Barrois’ Sponge Bed »

Il s’agit d’un hardground limonitisé localement riche en éponges (Barrois, 1876), encore appelé hard-ground Clandon, ou hard-ground Winchester.
Ce hard-ground n’est pas présent dans toutes les coupes.

Angleterre

Il est surtout représenté à Culver Cliff (île de Wight) ou à Seaford Head (Sussex) sous forme de bancs à éponges, compris entre le silex Short Brow et le silex Exceat. Il y précède l’excursion positive du delta 13C dite « événement Horseshoe Bay« .
Il est présent également à Douvres et dans le Kent oriental directement au-dessus du silex Whitaker 3 » (silex Short Brow non identifié). Plus au NE, dans le Suffolk, il est encore décrit.

Artois

Carrière de Windevelt (Robaszynski et al., 2006)

Niveaux-repères de quelques carrières de l'Artois (Robaszynski et al.)
Niveaux-repères de quelques carrières de l’Artois (Robaszynski et al.)

Dans les coupes du Pays de Caux, nous avons identifié deux niveaux stratigraphiques où le faciès hard-ground était représenté et pouvait correspondre au Barrois’ Sponge Bed d’Angleterre. Ils sont notés Barrois’ Sponge Bed 1 et 2 (BSB 1 & 2) dans les coupes entre Paluel et Veules-les-Roses. Ils s’emboîtent en s’amplifiant dans les grandes cuvettes ménagées par le HG Veulettes à l’Est de Saint-Valéry.
Leur discrétion, de part et d’autre de la valleuse de Veules par exemple, est parfois étonnante.

Retour à la liste événementielle

Laisser un commentaire