Veulettes_mare_plaine

La mare de la Plaine des Falaises (station D’)

Cette station se situe en contrebas d’un gabion (hameau du Mesnil). Le pendage amène à la base de la falaise un gros banc de silex, lui-même intercalé entre 2 grosses couches de craie vierge. Ce silex présente un aspect spongieux caractéristique et se suit facilement vers l’W jusqu’à Senneville, en haute falaise. Il est désigné « silex Grandes Dalles » (Hoyez, 2008).
Le silex Grandes Dalles est le premier d’un ensemble de 5 à 6 silex épais que l’on peut rapprocher des couches de Warren (Warren Beds) en Angleterre.
Latéralement, le degré de silicification de ces couches varie, de telle sorte qu’elles peuvent être plus ou moins distinctes.

Le silex Grandes Dalles est supposé équivalent au « silex à paramoudras horizontaux » apparaissant sur le platier de Grainval. A Grainval, un niveau de marne est clairement présent au-dessus de la couche à paramoudras et assimilé à la marne Belle Tout 2. Ici, tel n’est pas le cas. On suppose que la marne est « diluée » dans la grosse couche de craie.
Au-dessus de la grosse couche de craie (= marne de Belle Tout 2 virtuelle), les silex ont généralement un aspect chaotique. Sur cette coupe, le niveau chaotique est peu épais et comporte un hard-ground sans grande continuité.

couches de Warren

silex Grandes Dalles
Gros plan sur le silex Grandes Dalles

Un hard-ground est parfois présent sous le silex Grandes Dalles (en fait un autre silex s’interpose entre les deux). Cette disposition est semblable à ce qu’on observe entre Etretat et Yport où un hard-ground (le HG Etigue) peut parfois prendre une importance érosive. C’est la raison pour laquelle le même nom est donné au hard-ground visible épisodiquement entre Veulettes et les Petites Dalles.

HG Etigue
Le hard-ground Etigue sous le silex Grandes Dalles

Le hardground Anvil n’est pas vraiment visible ici.

Retour au début de l’excursion