Petite_Dalles_exurgence

L’exsurgence des Petites Dalles

exurgence
L’exurgence des Petites Dalles

Une fracture sans rejet à regard est draine les eaux qui débordent sous le cordon de galets.
On repère facilement le niveau de la marne Beeding, compris entre 2 lits de silex bien marqués. La marne Beeding elle-même est très peu apparente.
La marne Shoreham surmontée par le HG Nostrils est très nette, comme partout ailleurs régionalement.
Une des marnes Belle Tout, interprétée ici comme Belle Tout 2, est ici localement bien visible, ce qui n’est pas le cas généralement.

Retour au début de l’excursion

2 réponses sur “Petite_Dalles_exurgence”

  1. Pour cette page : « L’exurgence des Petites Dalles », dans la première ligne du texte : « Une fracture sans rejet à regard (est) draine les eaux qui débordent sous le cordon de galets. », « est » est en trop. A plus.

    1. En l’occurence « est » n’est pas l’auxiliaire « être » à la 3ème personne du présent, mais le point cardinal adjectivé. Le regard désigne le côté de l’aval pendage.
      Je n’ai pas boussolé cette fracture, mais elle semble être de la famille N110°-N120°, responsable de nombreux karsts ennoyés actifs. A voir.

Les commentaires sont fermés.