Manche_Saalien_superieur

La Manche au cours du glaciaire du Saalien supérieur

Le Saalien (partie supérieure du Pléistocène Moyen) est compris entre les interglaciaires de l’Holsteinien et de l’Eémien. C’est la seconde plus importante glaciation du Quaternaire après la glaciation Elstérienne. Elle correspond à deux avancées glaciaires successives :

  • la glaciation du Drenthe (rouge sur le schéma), presque aussi forte que celle de l’Elsterien;
  • la glaciation du Warthe (bleu sur le schéma).

Pendant cette glaciation, on peut voir que la Manche est exondée et que son espace collecte en un fleuve unique les eaux de la Tamise et du Rhin qui sont bloquées au N par la calotte glaciaire (sauf peut-être au cours du Warthe).
Il est encore possible qu’une seconde méga-inondation ait pu se produire au cours du Saalien, voire même que les faits invoqués pour la méga-inondation elsterienne se soient produits au Saalien, car les datations sont imprécises.

L’Europe occidentale au cours de la glaciation saalienne, repris de Toucanne (2008) elle-même modifiée de Gibbard (1988) et d’Ehlers et al., 2004)
saalien
La Manche et le lac glaciaire, vers -160 ka, repris de Gibbard
Gupta
Formes dues à une méga-inondation, au large de l’ile de Wight, d’après Gupta et al., 2007

Retour vers « La Manche »