Echinoides

Les Echinoïdes

Les Echinoïdes sont un clade d’Echinodermes caractérisés par de longs piquants mobiles, vulgairement appelés oursins, chataignes de mer ou encore Echinides pour les oursins fossiles. Les Echinoïdes sont très abondants dans la craie.
Ils présentent un test globuleux formé de plaques calcaires, divisé en 10 régions méridiennes, chacune formée d’une double rangée de plaques :

  • 5 zones ambulacraires qui portent des pieds tubulaires à ventouse ou podia,
  • 5 zones interambulacraires qui portent des piquants mobiles ou radioles.

Chaque plaque d’une zone ambulacraire est percée de pores par lesquels passent les podia. A chaque podion correspond  une paire de pores encadrée d’un liseré ovale dénommé péripode.
Les plaques interambulacraires portent des tubercules sur lesquels s’articulent les radioles.
Les Echinoïdes sont divisés en :

  • Oursins réguliers :  la bouche (péristome sur le test) se trouve sur la face orale et l’anus (périprocte sur le test) sur la face aborale,
  • Oursins irréguliers : l’anus se déplace ce qui entraîne un aplatissement du test et l’apparition d’une symétrie bilatérale.

En position aborale, on trouve un anneau de plaques spécialisées, constituant l’appareil apical.

Le genre Micraster

Parmi les Oursins irréguliers, le genre Micraster offre un intérêt particulier du fait de son évolution.  C’est un excellent exemple de la théorie darwiniste de la création d’espèces nouvelles par la sélection naturelle. En explorant, couche par couche, les craies du littoral, on constatera les modifications progressives de certains caractères de leur test, contrairement aux modifications brutales qui peuvent affecter d’autres groupes zoologiques.
Inversement, si l’on est parfaitement attentif et connaisseur de ces subtiles variations morphologiques, on pourra précisément identifier la position stratigraphique d’une couche inconnue. Du fait donc de l’importance de ce genre, il est consacré une page particulière au genre Micraster pour leur description et une autre page consacrée à l’évolution des Micraster.

Famille des Holasteridae

Dans la région de Newhaven, ce genre d’oursin est très commun dans les falaises du Santonien supérieur et du Campanien inférieur. Une stratigraphie particulière a même été proposée à partir d’un même genre, Echinocorys scutata, dont les variations ont été traitées comme des sous-espèces. Une des ces sous-espèces Echinocorys scutata elevata Griffith and Brydone  apparaît dans deux bandes entre la marne Brighton et la marne Friars Bay 1.

  • genre Offaster,
  • genre Cardiotaxis

Autres genres

Camerogalerus cilyndricus

Illustration : Lien British Chalk Fossils

Paléoécologie des Echinides

in Lasseur (2008) d’après les travaux de Néraudeau et al.

Paléoécologie des échinides in Lasseur (2008)
Paléoécologie des échinides in Lasseur (2008)