Cephalopodes

Les Céphalopodes

Les Céphalopodes de la craie sont représentés par deux groupes :

Dans le Bassin Anglo-parisien, les Céphalopodes sont assez rares. Cette rareté est due au fait que leur coquille est faite initialement d’aragonite, minéral instable dans la boue crayeuse pure et qui repart en solution. Leur conservation ne s’opère que si elles sont précocement cimentées ou si elles sont enfouies dans une craie plus marneuse. Les Céphalopodes se rencontrent principalement dans le Cénomanien, à la base du Turonien et dans le Campanien. Ce n’est donc pas ce groupe qui permet globalement de dater les craies et on lui substitue une échelle macrofaunique basée sur les Inocérames (Bivalves) et les Echinodermes qui possèdent un test calcitique plus résistant.

Zonation du Cénomanien au Coniacien

à partir des des ammonites, reprise de F. Amédro et F. Robaszynski (2008) :

Les zones d’Ammonites du Cénomanien – Turonien, en regard des zones de Foraminifères, extrait de F. Amédro et F. Robaszynski (2008)

Voici une figuration des principales espèces d’ammonites utilisées pour la stratigraphie du Cénomanien (diapo de F. Robaszynski) :

Ammonites du Cénomanien (diapo F. Robaszynski)

Les Bélemnites sont cantonnées à certains niveaux (Cénomanien supérieur, Santonien supérieur, Campanien). L’association géologique auboise en donne quelques illustrations.

Illustration de quelques espèces-types rencontrées dans la craie

Cénomanien

Acompsoceras renevieri : Cénomanien inférieur-moyen
Acanthoceras rhotomagense
 : Cénomanien moyen
Acanthoceras jukesbrowni : Cénomanien moyen
Calycoceras gentoni
Calycoceras asiaticum
Cunningtoniceras inerme
(Lien GCR, fig. C, lien ammonites.fr)
Eutrophoceras laevigatus
Forbesiceras bicarinatum
Hypoturrilites gravesianus : 
(Lien GCR, fig. C1) : Cénomanien
Hypoturrilites tuberculatus
(Lien GCR, fig. C2)
Mantelliceras cantianum (Lien GCR, fig. A, lien ammonites.fr)
Mantelliceras : dixoni (
lien f.diebold) : Cénomanien inférieur
Mantelliceras mantelli (Lien GCR, fig. A , lien ammonites.fr) : Cénomanien inférieur
Mantelliceras saxbii (
lien f.diebold) : Cénomanien inférieur
Mariella lewesiensis
 
(Cénomanien d’Octeville)
Mariella dorsetensis
 
(Cénomanien d’Ecqueville)
Neostlingoceras carcitanense
Parapuzosia (Austiniceras) austeni (Lien GCR, fig. B, lien ammonites.fr): Cénomanien inférieur à Turonien moyen
Proeucalycoceras guerangeri (lien f.diebold) : Cénomanien supérieur
Scaphites aequalis
Scaphites obliquus (lien f.diebold)
Schloenbachia coupei
Schloenbachia varians ( + Lien GCR, fig. B1 à B3, Lien ammonites.fr, AGBP, lien f.diebold) : Cénomanien inférieur à supérieur
Sciponoceras baculoides (lien f.diebold) : Cénomanien moyen
Sharpeiceras schlueteri
Turrilites acutus
Turrilites costatus
Turrilites costatus (Lien GCR, fig. F , lien ammonites.fr) : Cénomanien moyen
Turrilites scheuchzerianus (Lien GCR, fig. G, lien ammonites.fr)
Turrilites scheuchzerianus (Cénomanien moyen, Cauville)

Cénomanien supérieur : Metoicoceras geslinianum (Lien GCR, fig. A, lien ammonites.fr)

Turonien (zonation : lien ammonites.fr)

Mammites nodosoides (Lien GCR, fig. B, lien ammonites.fr, lien f.diebold) : Turonien inférieur
Collignoniceras woollgari (Lien GCR, fig. A, lien f.diebold) : Turonien moyen
Lewesiceras mantelli (Lien GCR, fig. C, lien ammonites.fr) : Turonien supérieur
Subprionocyclus neptuni (Lien GCR, figs. A,B,D) : Turonien supérieur
Sciponoceras bohemicum (Lien GCR, figs. W,X)

mammites_nodosoides
Mammites nodosoides

Pour de beaux specimens de macrofaune, consulter cette page de Geoforum.