Compton_Bay

La Baie de Compton

Cette coupe située sur la côte SW de l’île Wight figure parmi les sites GCR. L’anticlinal (ou péricline) de Brixton dont l’axe passe au S de l’île est une structure tectonique remarquable par le fait par son flanc nord présente des couches de craie fortement redressées. Ce pendage exceptionnel est maximal dans le Campanien des Needles. Dans la baie de Freshwater et la baie de Compton, le Cénomanien et le Turonien offrent un pendage plus faible, mais avoisinant encore 45°. Les forts pendages sont une particularité de le l’île de Wight que l’on retrouve dans la baie de Whitecliff, taillée dans le flanc nord de l’anticlinal de Sandown.

Le Cénomanien de la Baie de Compton, vu depuis l'W de la Baie de Freshwater
Le Cénomanien de la Baie de Compton, vu depuis l’W de la Baie de Freshwater

L’accès à la craie cénomanienne de Compton se fait à partir du parking (payant) de la ferme Compton. Dans l’axe de la valleuse de Compton (= Compton Chine, chine désignant une ravine dans le S de l’Angleterre), les glissements de terrain ont détérioré l’accès à la mer et il faut se déplacer un peu plus au NW pour emprunter une sente temporaire ou au SW pour atteindre un escalier en bois.
Une belle coupe dans le Wealdien et l’Albo-Aptien sablo-argileux peut se faire le long de la plage sableuse. Pour une illustration, consulter cette page web de Ian West. Le contact albien-cénomanien est atteint à environ 600 m de la ravine.

Localisation de la coupe de Compton Bay sur Google Maps

Le Cénomanien repose sur les sables chamois consolidés à bancs gréseux de l' »Upper Greensand ». On peut se référer aux pages de l’ouvrage British Upper Cretaceous Stratigraphy dont un extrait est publié sur le web pour avoir plus de détails.
La coupe du Cénomanien a été suivie jusqu’aux Marnes à plenus en suivant le log de référence publié par Mortimore et al. (2001).

Log stratigraphique du Cénomanien de la Baie de Compton, d'après Mortimore et al. (2001)
Log stratigraphique du Cénomanien de la Baie de Compton, d’après Mortimore et al. (2001) – La numérotation des bancs Cn est celle proposée par Gale (1995)

Gale (1995) subdivise le Cénomanien en 5 groupes de couplets (A à E). Le groupe C débute au Cast Bed, homologue du HG Rouen 1 du Pays de Caux.

Les coupes

Coupe Wt29.71W : une vue générale
Coupe Wt29.62W : les Marnes à plenus
Coupe Wt29.46W : le Jukes-Browne Bed 7
Coupe Wt29.35W : la paire de bancs calcaires (C10 & C11)
Coupe Wt29.29W
 : une vue générae
Coupe Wt29.23W : couche à galets phosphatés
Le contact Albien-Cénomanien
Le Membre des Marnes glauconieuses

Retour à la craie, ailleurs