MCE1

L’événement médio-cénomanien MCE1

Un autre événement marque le milieu du Cénomanien, référencé MCE1 ou « Mid-Cenomanian Event 1 », équivalent hypothétique, précurseur et à une moindre échelle de l’AOE2.
C’est un événement isotopique « lourd », contrairement au MCE2 situé un peu au-dessus qui est lui un événement « léger » (en matière de 13C). Beaucoup d’articles ne mentionnent pas l’indice 1, seulement un MCE.
Il débute à la limite des zones à Cunningtoniceras inerme et Turrilites costatus et se marque par une faible décroissance du δ13C suivie par une augmentation de l’ordre de 0,5 °/°°. Une double oscillation affecte le niveau eustatique (Hancock, 2003), avec 2 minima, l’un MCE1a dans la zone à costatus (primus event), l’autre MCE1b à la base de la zone à acutus.

Séquence Ce 3 et Ce 4 – Variation du d13C avec les deux pics – Boulonnais – extrait modifié d’après Reboulet et al., 2012

Cet événement positif d’environ 1°/°° a été décrit en Amérique du Nord (Western Interior Basin), dans l’Atlantique Nord, en Europe et en Asie. S’il n’est pas associé systématiquement à des black shales, il correspond à des changements dans les assemblages benthiques – planctoniques et donc à des modifications dans les circulations océaniques.

Courbe synthétique delta 13C dans le Bassin du Western Interior, extrait de Joo & Sageman (2014)
Courbe synthétique delta 13C dans le Bassin du Western Interior, extrait de Joo & Sageman (2014)

Retour à l’ étage Cénomanien