Ault_Onival

Circuit de Ault à Onival

La longue muraille de la Côte d’Albâtre s’achève ici dans sa partie orientale. A l’approche de l’estuaire de la Somme, les galets issus de l’érosion des falaises haut-normandes et poussés par le courant de dérive littorale s’accumulent en un long cordon tendant à barrer l’estuaire. Un tel cordon progradant est appelé un poulier. Il s’étale sur environ 16 kilomètres entre Onival et la Pointe du Hourdel, en passant par la station balnéaire de Cayeux-sur-Mer, en direction du NNE.
A partir d’Onival, la falaise vive se mute en une falaise morte, une sorte de talus culminant vers les 30 mètres d’altitude. Sa direction SW-NE prolonge celle des falaises entre Dieppe et Ault. Elle se termine au Cap Hornu près de Saint-Valéry-sur-Somme.
Entre le poulier du Hourdel et la falaise morte s’étend une zone marécageuse, les Bas-Champs.
En amont du poulier, entre Ault et Onival, l’érosion est maximale. Des travaux d’aménagement lourds ont été entrepris pour la contrecarrer (épis, enrochements, rechargement en galets).
Une coupe géologique de la falaise de craie peut être réalisée sur une distance d’environ 700 mètres. C’est une distance courte, mais les voies d’accès pentues permettent d’accéder à tous les niveaux du Coniacien inférieur. En particulier, un niveau marneux dénommé ici marne Ault et rapporté à la marne Shoreham anglaise peut être touché. Entre Ault et le Bois de Cise, ce niveau marneux tend à disparaître.


Afficher Ault à Onival sur une carte plus grande

Partie ouest de la coupe
Partie ouest de la coupe
Partie est de la coupe
Partie est de la coupe

Coupes détaillées

Coupe 26.75’E
Coupe 26.77’E
Coupe 26.84’E
Coupe 26.97’E

Retour aux excursions autour d’Ault