Eletot9_intervalleT8

Intervalle T8 (8 m environ)

En Angleterre, cet intervalle s’étend de la marne Lewes à la marne Navigation.

Ici, à l’endroit où elle s’enfonce sous le platier, la bentonite Lewes atteint une vingtaine de centimètres d’épaisseur. C’est son maximum d’épaisseur, car elle semble se réduire vers le Val d’Eletot et elle n’est plus visible en haute falaise vers Fécamp.

Un niveau épais de silex, dénommé ici « silex Ausson », se place à environ 60 cm au-dessus de la marne Lewes. Il correspond au « silex supérieur Lewes » et est directement recouvert par un mince hard-ground (HG Bondeville, ici dénommé). Ce motif se retrouve identique à Mesnil-Val au NE de la Côte d’Albâtre.

Au-dessus, les silex se raréfient et apparaissent isolés sous forme de colonnettes verticales.

Deux niveaux de silex se placent, l’un vers 3,5-4 m, l’autre vers 5-6 m, au-dessus de la marne Lewes :

  • le premier, le plus discret, est ici dénommé « silex Ypreville » et il peut être écrasé sous la forme d’un sheet-flint.
  • le second est le plus apparent des deux niveaux et il est facilement identifiable au sein de craies pauvres en silex. Il correspond vraisemblablement au « silex White Nothe » dans le Dorset.

Chacun de ces niveaux de silex est encadré de hard-grounds :

  •  » HG Ecretteville 1 et 2″ pour le silex Ypreville,
  • « HG Colmare » ferrugineux et « HG Montmare » pour le silex White Nothe.

Entre la marne Lewes et le silex, les Micraster et Sternotaxis placenta sont abondants.

Juste au-dessus du HG Montmare vient un niveau de craie à patine blanchâtre très chargé en traces de bioturbation que l’on peut rattacher au Zoophycos de Cuilfail en Angleterre (Mortimore, 2001).
A environ un mètre au-dessus du silex White Nothe, 3 hard-grounds se succcèdent (HG Navigation 1 à 3, ici dénommés), plus ou moins nets selon le degré d’altération de la craie. Ces hard-grounds correspondent peut-être au HG petites Dalles, mentionné par Juignet & Breton (1994) sans précision.

Le HG Navigation 3 est parfois surmonté d’un filet marneux rattaché aux « marnes Navigation », entre les lieux-dits « La Corde » et le « Haut Mauvard ». A Saint-Pierre-en-Port, la sédimentation est plus condensée et ce niveau n’existe plus. En Angleterre, les « marnes Navigation » forment un groupe de deux niveaux marneux minces mélangés à des intraclastes qui marquent conventionnellement la limite turono-coniacienne. Leur origine est vraisemblablement détritique et leur conservation n’est pas toujours assurée.

T8
Intervalle T8
base T8
Base de l'intervalle T8
T8
Intervalle T8
silex White Nothe
Silex White Nothe
limite Turonien - Coniacien
Limite Turonien - Coniacien
HG Navigation
Les hard-grounds Navigation à la plage de St. Pierre

Retour au début de l’excursion