coupe_10.50E

Coupe 10.50’E

49°41.56’N 0°10.50’E
Coupe indiquée B sur ce panorama

Passage Cénomanien – Turonien au SE de la valleuse d’Antifer – coupes détaillées

La photosphère suivante peut être manipulée avec la souris. Pour un meilleur résultat, optez pour le plein écran en cliquant en haut à droite du cliché.

On se trouve ici sur le flanc nord du monticule centré en A sur le panorama. La dolomie Etretat est bien développée. Les silex Saint-Nicolas ne comportent plus que deux niveaux bien stratifiés. Le cordon de galets arrive au niveau du sommet du HG Antifer 1.

Coupe 0°10.50’E (indiquée B sur le panorama)

L’altération superficielle met en évidence les niveaux marneux au-dessus des hard-grounds Antifer. Le sommet du HG Antifer 3c n’est pas franc, il passe à une craie noduleuse que Juignet désigne dans ses travaux sous le nom d’horizon A, mal daté paléontologiquement, généralement rapporté à la zone à Neocardioceras juddii (Cénomanien terminal). Au-dessus de cette craie noduleuse, 5 niveaux marneux discrets peuvent se suivre latéralement. Ils sont désignés ici sous le nom de marnes Pimont. Le quatrième niveau marneux est le plus net et souvent souligné par une encoche. Il est ici désigné Pimont d.
Sans connaissance de données plus précises, la marne Pimont d est assimilée à la marne Mead 4 et est considérée ici comme la limite Cénomanien -Turonien. Cette assertion est discutable, certains placent la limite au-dessus du HG Antifer 3c.

Coupe 0°10.50’E – détail de la base de la falaise

Le sommet du HG Antifer 2 est le plus franc des HGs Antifer. Il est recouvert par une craie marneuse grise à débris fossilifères, très constante, bien identifiable dans les falaises du secteur. Le nom de marne Jumel lui est appliqué.

La marne Jumel

Sur le plan rapproché suivant, l’aspect des différents hard-grounds Antifer est bien visible. On notera particulièrement :

  • la coloration de la partie supérieure du HG Antifer 2,
  • entre les niveaux marneux m3 et m4, la présence de cherts (silex inachevés, derniers niveaux siliceux du Cénomanien),
  • entre m2b et m3, la présence de petits et gros galets verdis.

 

Coupe 0°10.50’E – Base de la falaise
Marne Jumel entre les hardgrounds Antifer 2 et 3
Marne Jumel entre les hardgrounds Antifer 2 et 3
La surface de base des marnes à plenus – niveau m2 indiqué par la main

Retour au début de l’excursion